Bienvenue

Bienvenue sur le Blogue du CRL du Jeune Barreau de Montréal (JBM)! Ce blogue est dédié à la diffusion de contenu juridique pour tous les avocats du Québec et plus spécifiquement pour les membres du JBM. Le contenu est offert grâce à une communauté d'avocats bénévoles impliqués sur le Comité recherche et législation du JBM. Si vous désirez devenir auteur ou contribuer au succès de ce blogue, faites-nous part de votre intérêt.

lundi 14 décembre 2015

Entrevue avec l’honorable Dominique Vézina, juge de la Cour du Québec

Par Rachel Rioux-Risi

Issue d’une famille ayant œuvré dans le domaine des assurances, la juge Vézina s’est naturellement orientée vers le droit civil et les litiges impliquant les compagnies d’assurance, incluant de la responsabilité professionnelle. Elle a cumulé une expertise au sein de grands et moyens cabinets. Nommée juge en janvier 2014, elle siège, depuis, à la Cour du Québec. Femme passionnée de sa profession, elle prodiguera et partagera dans cette entrevue quelques conseils et astuces.

Au début de votre carrière comme avocate, aviez-vous planifié de devenir juge? 

Mon ambition n’a jamais été celle d’être juge. 

J’ai aimé ma profession et je l’aime toujours. Je me suis toujours impliquée. Les astres se sont alignés et mon dossier a été retenu lors du processus de nomination des juges. Toutefois, considérant que le processus est tellement aléatoire et qu’il y a de très bons candidats, je n’ai jamais géré ma carrière dans ce but premier. En effet, je n’aurais pas voulu être déçue. Néanmoins, il est vrai qu’à un certain moment, lorsque nos amis et nos collègues deviennent juge, cela nous trotte dans l’esprit et nous fait réfléchir à cette perspective.

Selon vous, quelles sont les qualités d’un bon avocat-plaideur?

La préparation! Le temps et l’acquisition d’expérience ne changent pas cela. Autrement dit, qu’un avocat ait 1 an de pratique ou 25 ans, les mêmes efforts doivent être mis dans sa préparation. Par ailleurs, le même devoir s’impose au juge. Avant d’entendre une cause, il doit prendre le temps de regarder le dossier, les pièces et les questions en litige. Si c’est un domaine de droit avec lequel il est moins familier, il doit s’informer, faire des recherches et se poser des questions. La préparation, c’est primordial.

Quels conseils donneriez-vous à un avocat, en début de carrière, désireux de se démarquer?

Idéalement, un jeune avocat devrait avoir un mentor. Ce mentor pourra l’aider, le conseiller, lui enseigner les rudiments du milieu juridique et revoir ses documents légaux. Cette aide est inestimable et lui servira tout au long de sa carrière.

De plus, un avocat devrait, tout au long de sa carrière, s’impliquer dans la communauté. Celui-ci a le privilège d’être doté de connaissances et d’habiletés qui peuvent servir à la société. Néanmoins, un jeune avocat doit s’impliquer avec honnêteté et authenticité et ce, dans le but de servir les autres et non soi-même.

Vous référant à votre expérience, quelle est la pire erreur qu’un avocat-plaideur pourrait commettre en cour?

L’arrogance, la condescendance et l’intimidation ne sont pas acceptées en cour. Cela jette de l’ombre sur le travail effectué.

Quels sont les éléments essentiels d’un bon contre-interrogatoire?

Il faut savoir ce que l’on désire retirer du contre-interrogatoire et établir un plan de match. Bien entendu, il faut avoir une idée de la réponse. À noter, ne pas contre-interroger peut s’avérer une excellente stratégie. Si cette option est envisagée, il faudra, sans faute, en avertir le client, car il pourrait être surpris et penser que l’avocat ne fait pas son travail.

Au début de votre carrière, quels conseils auriez-vous aimé recevoir et que vous aimeriez partager avec les lecteurs?

Il est possible d’avoir une très belle carrière tout en maintenant un équilibre entre sa vie professionnelle et personnelle. Avoir des loisirs, privilégier une vie familiale, pratiquer des sports, entretenir une passion, etc. sont nécessaires. La recette de cet équilibre n’est pas universelle. Elle diffère d’une personne à une autre, mais elle existe. Il ne faut pas avoir peur d’utiliser les solutions et les options qui s’offrent à nous. Après tout, c’est votre vie et votre carrière.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

L'équipe du Blogue vous encourage à partager avec nous et nos lecteurs vos commentaires et impressions afin d'alimenter les discussions sur le Blogue. Par ailleurs, prenez note du fait qu'aucun commentaire ne sera publié avant d'avoir été approuvé par un modérateur et que l'équipe du Blogue se réserve l'entière discrétion de ne pas publier tout commentaire jugé inapproprié.