Bienvenue

Bienvenue sur le Blogue du CRL du Jeune Barreau de Montréal (JBM)! Ce blogue est dédié à la diffusion de contenu juridique pour tous les avocats du Québec et plus spécifiquement pour les membres du JBM. Le contenu est offert grâce à une communauté d'avocats bénévoles impliqués sur le Comité recherche et législation du JBM. Si vous désirez devenir auteur ou contribuer au succès de ce blogue, faites-nous part de votre intérêt.

jeudi 2 mai 2019

Les Bâtisseurs du 120e - Entrevue avec Philippe-André Tessier

Par Julien Beaulieu
Avocat et administrateur du JBM

 


Entrevue avec Me Philippe-André Tessier, ancien président du JBM, actuellement Président de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse





Certains avocats se concentrent sur le droit des affaires, d’autres sur le droit international, d’autres encore visent la protection des droits et libertés de leurs concitoyens. Le président de la Commission des droits de la personne et de la jeunesse (CDPDJ) appartient définitivement à cette dernière catégorie. Le coprésident d’honneur avec Me Ariane Charbonneau du Bal du 120e du Jeune Barreau de Montréal (JBM), Me Philippe-André Tessier, a eu la gentillesse de nous faire part de son parcours.


Ce diplômé de l’Université de Montréal, cuvée 2001, ne semblait pas particulièrement destiné à pratiquer au sein de l’appareil public. En effet, recruté à titre d’étudiant pour pratiquer au sein de l’étude Robinson Sheppard Shapiro, mieux connue sous l’appellation RSS, les dix-sept premières années de sa carrière se vouent à la pratique privée. Étudiant, stagiaire, avocat et associé, Me Tessier passe, une à une, chacune des étapes au sein de ce bureau renommé. Suite à sa carrière en pratique privée, Me Tessier devient vice-président de la CDPDJ en 2017 pour ensuite en devenir président en 2019.


L’implication a toujours eu une place prépondérante dans la carrière et la vie de Me Tessier. Ancien président de l’Association des étudiants en droit de l’Université de Montréal, il s’est impliqué au sein du JBM à la suite des encouragements de deux anciens présidents, soit Nicolette Kost De Sèvres (2006-2007) et Mathieu Piché-Tessier (2007-2008). Après avoir servi d’administrateur responsable du Comité des affaires publiques, Me Tessier s’est chargé du secrétariat général, de la vice-présidence ainsi que de la présidence pour le mandat 2008-2009. Avec du recul, sa présidence actuelle de la CDPDJ était prévisible. En effet, ce n’est jamais deux sans trois pour cet ancien président du JBM et ancien président du Conseil d’administration de la SOQUIJ.


Son arrivée à la présidence coïncidait avec l’acclimatation à l’adhésion universelle des membres du JBM. Ainsi, la représentation des intérêts des membres prenait une tout autre tournure. En effet, à titre de président, Philippe-André Tessier a désiré s’assurer que le JBM soit un organisme où tous les jeunes avocats montréalais puissent y trouver leur compte. Ainsi, afin notamment de créer les conditions nécessaires aux rapprochements, Me Tessier et ses complices mettront sur pied un Congrès correspondant aux intérêts de ses membres. Il s’agissait d’une première édition d’un Congrès aujourd’hui toujours d’actualité et visant à créer des opportunités intéressantes pour les membres. Par ailleurs, Me Tessier relate que son passage au JBM lui a permis de participer à deux ou trois reprises à des commissions parlementaires. Ainsi, alors que ses fonctions actuelles commandent une telle participation, son passage au JBM lui a permis d’avoir déjà vécu cette expérience enrichissante.

Lorsque questionné sur les raisons motivant un tel degré d’implication, Me Tessier rappelle l’importance de ne pas se limiter à travailler à titre d’avocat. Après tout, être avocat est un privilège au sein de notre société. Il souligne avec éloquence l’importance d’utiliser nos compétences juridiques dans l’intérêt commun. Par ailleurs, les fonctions d’avocat ayant comme pierre d’assise les relations humaines, nous sommes, au même titre que nos consœurs et confrères, dans une position idéale pour améliorer ces relations malgré les intérêts opposés. À titre de juristes, nous ne pouvons évoluer en vase clos, il est donc essentiel de rester connectés avec la communauté montréalaise, cette société avec laquelle valse la justice.

Ceci étant dit, il ne faut pas perdre de vue les mesures concrètes prises par le JBM auprès de ses membres. En effet, sa présidence a donné lieu aux États généraux de 2009[1] du JBM où l’on se préoccupait déjà de sujets toujours pertinents tels que le harcèlement au travail et l’équilibre travail-famille.

Me Tessier signale à quel point il aime voir le JBM prendre la place qui lui revient dans l’échiquier juridique. Que ce soit par la continuation de son initiative d’un débat axé sur la justice entre les candidats des différents partis politiques, par les services de préparation à l’audition au Tribunal administratif du travail ou par des prises de position toujours plus courageuses pour faire avancer une profession parfois conservatrice, le JBM doit être présent sur les scènes fédérale, provinciale et particulièrement municipale.

Il est indéniable que Me Tessier a apprécié le travail d’équipe ainsi que les amitiés découvertes et développées au cours de son passage au JBM. Ainsi, le soussigné ne peut s’empêcher de mentionner à quel point l’importance du travail d’équipe détient une place prépondérante dans le discours de l’ancien président du JBM. Son parcours impressionnant et son amour du travail d’équipe font de Philippe-André Tessier un président d’honneur hors pair pour le Bal du 120e. Venez! Vous serez inspirés!

Pour vous inscrire au Bal du 120e du JBM, cliquez ici.


[1] Le précurseur du « Rapport sur la situation de l’emploi chez les jeunes avocats du Québec », 16 février 2016

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

L'équipe du Blogue vous encourage à partager avec nous et nos lecteurs vos commentaires et impressions afin d'alimenter les discussions sur le Blogue. Par ailleurs, prenez note du fait qu'aucun commentaire ne sera publié avant d'avoir été approuvé par un modérateur et que l'équipe du Blogue se réserve l'entière discrétion de ne pas publier tout commentaire jugé inapproprié.