Bienvenue

Bienvenue sur le Blogue du CRL du Jeune Barreau de Montréal (JBM)! Ce blogue est dédié à la diffusion de contenu juridique pour tous les avocats du Québec et plus spécifiquement pour les membres du JBM. Le contenu est offert grâce à une communauté d'avocats bénévoles impliqués sur le Comité recherche et législation du JBM. Si vous désirez devenir auteur ou contribuer au succès de ce blogue, faites-nous part de votre intérêt.

vendredi 1 mai 2020

Sélection SOQUIJ - Konstas c. Réseau de transport métropolitain (Exo), 2020 QCCS 1099

ACTION COLLECTIVE (RECOURS COLLECTIF) : Une action collective invoquant l'omission de fournir un service fiable et ponctuel sur les lignes de trains de banlieue de Deux-Montagnes et de Mascouche est autorisée contre le Réseau de transport métropolitain et l'Autorité régionale de transport métropolitain au nom des personnes ayant payé un titre de transport pour ces lignes à quelque date que ce soit entre le 1er novembre 2017 et le 28 février 2018 ainsi que des membres de leur parenté vivant sous le même toit.






2020EXP-1000

Intitulé : Konstas c. Réseau de transport métropolitain (Exo), 2020 QCCS 1099
Juridiction : Cour supérieure (C.S.), Montréal
Décision de : Juge Pierre-C. Gagnon
Date : 1er avril 2020
Références : SOQUIJ AZ-51680980, 2020EXP-1000 (22 pages)


Résumé

ACTION COLLECTIVE (RECOURS COLLECTIF) — procédure — autorisation — usager — transport en commun — train de banlieue — retard — exploitant — gestionnaire — responsabilité contractuelle — responsabilité extracontractuelle — famille de l'usager — activités perturbées — contrat de transport — obligation statutaire — dommages punitifs — Loi sur la protection du consommateur — apparence de droit — description du groupe.
TRANSPORT ET AFFRÈTEMENT — transport ferroviaire — action collective — autorisation — transport en commun — train de banlieue — retard — exploitant — gestionnaire — responsabilité contractuelle — responsabilité extracontractuelle — famille de l'usager — activités perturbées — contrat de transport — obligation statutaire — dommages punitifs — Loi sur la protection du consommateur — apparence de droit.
Demande d'autorisation d'exercer une action collective. Accueillie.
Le demandeur allègue essentiellement des déficiences dans l'entretien et l'exploitation de 2 lignes de trains de banlieue. Plus particulièrement, il reproche au Réseau de transport métropolitain (Exo), à titre d'exploitant, son omission de fournir des services fiables et ponctuels à ses usagers et à l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), à titre de société «parapluie» chargée du développement et de la gestion du transport collectif dans la région de l'ARTM, son omission d'adopter les mesures requises pour que les besoins des usagers soient satisfaits. Selon lui, les 2 lignes souffrent d'un déficit d'entretien, tant du matériel roulant que des voies et des infrastructures.

Décision
L'action en responsabilité contractuelle (en raison du contrat de transport conclu avec les usagers) proposée contre Exo fait valoir un syllogisme valide. C'est également le cas de l'action en responsabilité extracontractuelle proposée contre l'ARTM, vu notamment ses devoirs statutaires. L'action collective doit également être autorisée quant aux membres de la famille des usagers, dont les activités normales ont pu être également perturbées par ricochet. Les dommages punitifs ne pourront être réclamés que contre Exo, l'ARTM n'étant manifestement pas un commerçant au sens de la Loi sur la protection du consommateur. Par ailleurs, les allégations ne soutiennent pas une réclamation de dommages punitifs en vertu de la Charte des droits et libertés de la personne. Les autres critères applicables à l'autorisation d'une action collective sont remplis, sous réserve de certains ajustements à apporter à la description du groupe.

Le texte intégral de la décision est disponible ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

L'équipe du Blogue vous encourage à partager avec nous et nos lecteurs vos commentaires et impressions afin d'alimenter les discussions sur le Blogue. Par ailleurs, prenez note du fait qu'aucun commentaire ne sera publié avant d'avoir été approuvé par un modérateur et que l'équipe du Blogue se réserve l'entière discrétion de ne pas publier tout commentaire jugé inapproprié.