Résumé SOQUIJ de la semaine: L’appelant, un conseiller financier, avait une obligation de conseil à l’endroit de ses clients mais non celle de les convaincre de suivre ses conseils; le jugement l’ayant condamné lui et sa firme de courtage à payer des dommages-intérêts est infirmé

N’ayant pas démontré que des pertes qu’ils avaient subies étaient la conséquence directe de manquements de leur conseiller en placements et de la maison de courtage à laquelle il était relié, les intimés voient le jugement leur ayant accordé des dommages-intérêts de 428 413 $ infirmé. 2011EXP-3086 Intitulé : Valeurs mobilières Desjardins inc. c. Lepage, 2011 QCCA 1837 Juridiction : Cour d’appel (C.A.), Montréal, 500-09-019764-091 et 500-09-019766-096 Décision de : Juges Pierre J. Dalphond, Allan R. Hilton et Julie Dutil Date : 6 octobre 2011 Références : SOQUIJ AZ-50792268, 2011EXP-3086, J.E. 2011-1725 (29 pages). Retenu pour publication dans le recueil [2011] R.J.Q. DISTRIBUTION DE PRODUITS ET SERVICES FINANCIERS — responsabilité professionnelle — conseiller en placements — diminution de la valeur du portefeuille — devoir de conseil — obligation de connaître son client et ses objectifs de placement — situation financière et personnelle — obligation de moyens — lien de causalité… Lire la suite