Un berger allemand échappe à l’euthanasie grâce à l’intervention de la Cour d’appel

Par Sarah D. Pinsonnault Dans Sousa c. SPCA Lanaudière Basses-Laurentides, 2014 QCCA 1497, les propriétaires d’un berger allemand, réputé comme étant « dangereux » selon certains résidants de la municipalité de Saint-Hippolyte, ont porté en appel une décision de la Cour supérieure qui leur ordonnait de remettre leur chien à la SPCA afin qu’on procède à son euthanasie. Le chien en question,Kato, qui avait apparemment déjà mordu la cuisse d’un voisin ainsi que leDoberman d’un autre, s’est échappé à quelques reprises de la propriété clôturéedes appelants. La SPCA a même saisi et gardé Kato en captivité pendant une périodede 10 jours pour évaluer son comportement. Afin de pouvoir reprendre possessionde Kato, un des appelants a signé une entente en vertu de laquelle il devaitrespecter certaines conditions dont une garde plus stricte de leur chien. Cela étant dit,quelques mois plus tard, soit le 19 juillet 2014, Kato s’échappe à nouveau etun… Lire la suite