What is the importance of Bhasin v Hrynew?

By Rizwan AhmadKhan Gondal. How many of you enter into a contract knowing that you will only breachit afterwards? If you do that, now it would be a violation of the good faithrequirement. Good faith did not use to be the law uniformly applied throughout thecommon law jurisdictions in Canada. Recently, however, the Supreme Court ofCanada through Bhasin v Hrynew, 2014SCC 71, has incorporated good faith into all contractual obligations throughoutthe Country. Why has the Supreme Court of Canada finally decided to act now? Please note that the Bhasin vHrynew decision has already been summarized on the Blogue du CRL in Frenchand can be read here. For our Englishreaders, however, my effort in this article is to provide a brief overview ofthe case and shed some light on the potential influence of international treatyobligations on the Supreme Court of Canada’sdecision to introduce the principle of good faith in all the common… Lire la suite

La Cour suprême du Canada impose la bonne foi contractuelle en Common law

Par Robert Di Niro Le plus haut Tribunal du Canada a rendu une décision qui changera l’état de la common law en droit contractuel. Dans la décision Bhasin c. Hrynew, 2014 CSC 71, la Cour suprême a été chargée de décider si le recours à une clause de non-renouvellement, par l’intimé, en vue de mettre fin à un contrat, était légal malgré la malhonnêteté de celui-ci. Plus spécifiquement, la Cour s’est posé la question suivante : la common law canadienne impose-t-elle aux parties à un contrat une obligation d’honnêteté dans l’exécution du contrat? Selon la Cour, elle le fera à partir de cette décision. L’intimé, Canadian American Financial Corp. ci-après (« Can-Am »), vend aux investisseurs des régimes enregistrés d’épargnes-études (« REEE ») par l’intermédiaire de détaillants, appelés directeurs des souscriptions, comme l’appelant M. Bhasin. Can-Am verse une rémunération et des primes aux souscripteurs pour la vente de ces REEE…. Lire la suite