« Trucs et astuces de la magistrature » : entrevue avec l’honorable Pierre J. Dalphond

Par Lucie LanctuitAprès avoir été juge pendant 13 ans à la Cour d’appel du Québec, l’honorable Pierre J. Dalphond vient d’intégrer le cabinet Stikeman Elliott à titre d’avocat-conseil. Fort de son expérience de magistrat, il partage quelques trucs et astuces.  Quelles sont les qualités essentielles d’un bon mémoire d’appel? La clarté des arguments, la qualité de la langue et surtout la force du raisonnement.Le dossier se joue d’abord dans les mémoires, qui sont rigoureusement lus par les juges de la Cour d’appel, un lectorat pressé et sophistiqué. C’est à cette étape que se forme dans l’esprit du juge, une première impression du dossier.  Le meilleur investissement d’un bon plaideur devrait être les 30 pages de son mémoire. Eh oui, l’écrit avant la parole! Quelle est la principale fonction de la plaidoirie devant la Cour d’appel?Clarifier ou rendre plus percutants certains arguments et répondre aux questions des juges. Pour la partie… Lire la suite