Un réseau de service en clinique externe inadéquat peut constituer l’un des motifs sérieux justifiant une garde forcée en établissement

Par Sophie LacroixPellerinSavitz s.e.n.c.r.l. DansCentre de santé et de services sociaux deSept-Îles c. X, 2013 QCCQ 4043, le Tribunal semble considér qu’un réseau deservice en clinique externe inadéquat puisse constituer l’un des motifs sérieuxjustifiant une garde forcée en établissement.   Lesfaits Uneadolescente de 16 ans est hospitalisée à la suite d’une tentative de suicidepar intoxication volontaire médicamenteuse en réaction à un chocpost-traumatique. Elle présente, outre des propos suicidaires, une humeur trèsvariable (triste, irritable, revendicatrice, dépressive, histrionique) et reconnaîtmentir envers les différents intervenants de l’établissement afin de quitter l’hôpital.La patiente défie également l’autorité de ses parents. Lesrapports de deux psychiatres déposés en preuve par l’établissement concluenttous deux à la dangerosité de la patiente pour elle-même, en raison de son étatmental, et à la nécessite de la garder en établissement contre son gré pour unedurée de 30 jours. Àl’audience, l’adolescente affirme vouloir être suivie en psychiatrie externe.Ses parents sont cependant d’avis qu’un… Lire la suite