Une disposition législative rétrospective, une machine à remonter le temps ?

Dans la décision Tanny c. Procureur général des États-Unis, 2023 QCCA 1234 la Cour d’appel aborde la question de l’immunité des États dans le contexte d’une requête en autorisation d’une action collective au nom des participants montréalais d’une étude qui aurait été partiellement financée par la Central Intelligence Agency (« CIA »). Dans son analyse, la Cour d’appel traite de rétrospectivité d’une loi ainsi que d’exceptions à l’immunité de juridiction des États étrangers.

La Cour internationale de Justice ordonne à la Fédération de Russie de suspendre ses opérations militaires en Ukraine

La Cour internationale de Justice peut-elle ordonner à la Fédération de Russie de suspendre ses opérations militaires en Ukraine? Oui, si la Cour détermine qu’elle a compétence pour entendre l’affaire et que les trois critères pour qu’elle puisse ordonner des mesures conservatoires sont remplis. L’affaire Allégations de génocide au titre de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide (Ukraine c Fédération de Russie), Ordonnance du 16 mars 2022, [2022] CIJ 182-ORD-01, fournit un exemple actuel de l’application de ce cadre d’analyse. 

Révision d’une décision ministérielle autorisant l’extradition : application de la présomption découlant de la conclusion d’un traité international

Par Rachel Rioux-RisiAvocate Dans l’arrêt Ruiz Gomezc. Ministre de la Justice du Canada,2017 QCCA 1562, il est question de la révision d’une décision ministérielle autorisantl’extradition d’un Colombien qui a été reconnu coupable par la justiceColombienne d’un rapport sexuel violent avec une personne de moins de seizeans. C’est ainsi que le pouvoirjudiciaire est appelé à réviser l’exercice d’un pouvoir de l’exécutif en matière d’extradition. Quelledoit être l’approche de la Cour d’appel dans un tel contexte? Faits Le 22 août 2007, le demandeur et sa famille ont présentéune demande de résidence permanente. Suite à un évènement survenu au cours du mois dejuillet 2007, le demandeur a été accusé, le 16 mai 2008, de rapport sexuelviolent avec une personne de moins de 16 ans. Le procès a finalement eu lieu en 2009. Malgré cela, le demandeur et sa famille ont quitté leurpays pour le Québec. Il a été reconnu coupable le 19 juin… Lire la suite

LES VENDREDIS VARIÉS – American Law Institute: Restatement on international arbitration

EssamTajer, student FatimaNaam, lawyer An innovative project of the renowned American Law Institute (“ALI”) aims to distill, synthesize, and codify the law governinginternational arbitration, which is the leading method of dispute resolution ininternational business, trade, and investment today. Fatima Naam (a civil litigation lawyer inMontreal) and Essam Tajer (a student in Quebec Bar school) represented theMontreal legal community at an April 14 briefing in New York on the developmentof the draft first Restatement of the U.S. Law of International Commercial Arbitration.  The briefing was delivered byColumbia Law School Professor George A. Bermann, who serves as Chief Reporterfor the project.  The briefing coincidedwith the Spring Meeting of the American Bar Association’s Section ofInternational Law, also held in New York. Begun in 2007, the ongoing ALI projectwill “restate” the U.S. law of international arbitration in the form of acomprehensive treatise and is tentatively scheduled for completion in 2017.  The Restatement is expected… Lire la suite